Le dépistage du cancer

Le dépistage est une démarche qui permet de détecter au plus vite des lésions cancéreuses ou pouvant évoluer vers un cancer.

Pourquoi faire?

Tout simplement parce que plus le cancer est détecté tôt meilleures sont les chances de le guérir et moins lourds sont les moyens de lutter contre.

Cela concerne qui ?

Bien que les risques soient encore plus important chez des personnes présentant des facteurs de risques élevés (antécédents familiaux, comportement -tabac, alcool, peu d’activité physique-  alimentaires…)  cette démarche  nous concerne tous.

En général les personnes présentant des risques importants sont d’ailleurs suivies plus attentivement et entrent dans une forme de surveillance particulière.

Mais le dépistage concerne tout le monde car malheureusement le crabe peut attaquer n’importe qui…

Mais je ne vous dis pas non plus de tomber dans la paranoïa ou de devenir hypocondriaque 😉

Comment faire ?

J’ai envie de dire qu’une chose très importante à faire c’est déjà d’apprendre à se connaître, pour pouvoir détecter si quelque chose cloche il faut connaître son corps :
Vous avez des grains de beauté? Surveillez les, regardez si ils ne changent pas de forme, de couleur…
Mesdames, n’hésitez pas à palper votre poitrine.

Bref le dépistage commence déjà par vous même !

Ensuite c’est aux professionnels de prendre le relais. Un bilan chez le médecin pour s’assurer que tout va bien, ne pas hésiter à consulter en cas de problème. Faire des visites de contrôle également chez les spécialistes (dentistes, ophtalmologues, gynécologues…). Utiliser les outils à votre disposition, participer aux campagnes de dépistages réalisées près de chez vous, faire les tests proposés.

Voilà également quelques conseils de dépistages pour des personnes ne présentant pas de facteurs de risques particuliers :

* Cancer colorectal : Si vous avez entre 50 et 74 ans, tout les deux ans vous pouvez effectuer un test de dépistage :

http://www.e-cancer.fr/component/docman/doc_download/9875-depliant-mars-bleu-2013

* Cancer du col de l’utérus : Si vous avez entre 25 et 65 ans deux frottis à un an d’intervalle puis un frottis tout les 3 ans chez le gynéco.

Et entre 11 et 14 ans il existe aussi la vaccination qui permet de réduire les risques (mais pas fiable à 100% donc ne pas se passer du dépistage par frottis!)

* Cancers de la peau : surveiller sa peau (apparition de lésion, changement d’aspect…) et ne pas hésiter à consulter son médecin traitant !

* Cancer du sein : auto palpation !! Et à 50 ans faite une mammographie puis une tout les deux ans.

 

Alors c’est vrai que parfois on trouve ça contraignant……..

Mais entre :

« Une visite chez le médecin, une chez un spécialiste, peut-être une radio, une échographie, voir même une biopsie »

Et :

« Une visite chez le médecin, une chez l’oncologue, une chez le chirurgien, une cure de chimio toutes les 3 semaines, perdre vos cheveux, avoir des nausées, être fatigué sans cesse, faire des prises de sang avant chaque cure, devoir faire des injections parce que vos globules blancs/rouges / plaquettes sont trop bas, attraper chaque virus et bactérie qui passent près de vous, se faire opérer (pour ma part perdre mon sein gauche), avoir une mycose buccale qui fait que même boire de l’eau vous fait mal, faire de la radiothérapie tout les jours pendant plusieurs mois, devoir prendre des cachets tous les jours, prier tous les jours qui passent pour que vous puissiez encore avoir des enfants malgré tout ça, un scanner, une irm, une écho, et la peur toujours que ça ne cesse jamais ou que tout recommence… »

Je vous avoue qu’entre les deux mon choix est vite fait…

Le problème c’est que je n’ai plus ce choix. Mais vous oui, alors profitez en !

 

 

 

Soyez le premier à commenter